Le nucléaire Japonais toujours en difficulté

Le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a abaissé mardi plusieurs de ses prévisions de résultats pour son exercice 2017/18, sur fond d’un premier semestre en demi-teinte, marqué par un déclin de ses activités dans l’énergie, notamment nucléaire.

Dans le nucléaire, MHI fabrique notamment des réacteurs, mais le secteur est en pleine crise au Japon depuis la catastrophe de la centrale de Fukushima en 2011. Cherchant à diversifier ses activités liées à l’atome au-delà des frontières du Japon, MHI a prévu de récupérer des parts dans des anciennes activités du groupe français Areva, en pleine restructuration. Mitsubishi Heavy Industries doit injecter 487,5 millions d’euros dans New NP, l’activité réacteurs d’Areva qui doit passer sous le contrôle d’EDF.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *